Site conçu afin d'aider l'adepte du taekwondo à pratiquer ses formes et à s'informer sur cet art martial.
Créer un site gratuitement Close

Formes

Il existe 24 formes aussi appelées tul, représentant les 24 heures de la journée.                                                                             

 Formes Signification 
Chon-Ji
(19 mouvements)

Veut dire mot pour mot « le ciel et la terre ». En Orient, l'expression signifie la création du monde ou le début de l'histoire de l'humanité. C'est donc la première forme du débutant. Cette forme contient deux parties représentant le ciel et la terre.

Dan-Gun
(21 mouvements)
C'est le nom du saint homme Dan-Gun, fondateur mythique de la Corée, en l'an 2333 av. J.-C.
Do-San
(24 mouvements)
C'est le pseudonyme du patriote Ahn Chang-Ho (1876-1938). Les 24 mouvements représentent toute sa vie qu'il a dévouée à la promotion de l'éducation et du mouvement d'indépendance de la Corée.
Won-Hyo
(28 mouvements)
C'est le nom de l'illustre moine qui introduisit le bouddhisme sous la dynastie de Silla en 686 av. J.-C.
Yul-Gok
(38 mouvements)
C'est le pseudonyme du grand philosophe et érudit Yil (1536-1584) surnommé « Confucius de la Corée ». Les 38 mouvements de cette forme font référence à son lieu de naissance au 38e parallèle. Le diagramme veut dire érudit.
Joong-Gun
(32 mouvements)
C'est le nom du patriote Ahn Joong-Gun qui élimina Hiro-Bumi Ito, premier gouverneur général japonais de Corée, cet homme qui joua un rôle principal dans l'annexion de la Corée au Japon. Les 32 mouvements de cette forme représentent l'âge de M. Ahn lorsqu'il fut exécuté à la prison de Lui-Shung en 1910.
Toi-Gye
(37 mouvements)
C'est le nom de plume du grand érudit Yi Hwang (XVIe siècle), une autorité du néo-confucianisme. Les 37 mouvements de cette forme rappellent son lieu de naissance au 37e parallèle. Le diagramme signifie érudit.
Hwa-Rang
(29 mouvements)
C'est le nom du groupe de jeunes Hwa-Rang qui se forma sous la dynastie de Silla au début du VIIe siècle. Les 29 mouvements font référence à la 29e division d'infanterie où le taekwondo se développa.
Choong-Moo
(30 mouvements)
C'est le nom donné au grand amiral Yi Soon-Sin de la dynastie Yi. On lui attribue l'invention du premier navire blindé (Kobukson) en 1592, le précurseur du sous-marin. Cette forme se termine par une attaque de la main gauche pour symboliser son décès regrettable. Il est reconnu pour sa loyauté sans réserve envers le roi.
Kwang-Gae
(39 mouvements)
C'est le nom du célèbre Kwang-Gae-Toh-Wang, le 19e roi de la dynastie Koguryo qui reconquit tous les territoires coréens y compris une bonne partie de la Mandchourie. Le diagramme représente la reconquête et l'expansion du territoire. Les 39 mouvements font référence aux deux premiers chiffres de l'année de son ascension au trône (391 av. J.-C.)
Po-Eun
(36 mouvements)
C'est le pseudonyme du loyal sujet Chong Mong-Chu (1400), un poète de renommée, dont le poème « Je ne servirai pas un deuxième maître même si je dois être crucifié 100 fois » est connu de chaque Coréen. Il fut aussi un pionnier de la physique. Le diagramme représente son indéfectible loyauté au roi et à sa patrie.
Ge-Baek
(44 mouvements)
C'est le nom de Ge-Baek, un grand amiral de la dynastie Baek Je (660 av. J.-C.). Le diagramme représente la rigueur et la sévérité de sa discipline militaire.
Eui-Am
(45 mouvements)
C'est le titre respectueux de Son Byong Hi, chef du mouvement coréen d'indépendance du 1er mars 1919. Les 45 mouvements font référence à son âge lorsqu'il change le nom de Dong Hak (culture orientale) pour Chondo Kyo (religion de la voie céleste) en 1905. Le diagramme représente son esprit indomptable dédié à l'engagement à la prospérité de son pays.
Choong-Jang
(52 mouvements)
C'est le pseudonyme du général Kim Duk Ryang de la dynastie Yi au 14e siècle. Cette forme se termine par une attaque de la main gauche pour symboliser la tragédie de sa mort en prison à 27 ans, avant d'avoir atteint la pleine maturité.
Juche
(45 mouvements)
C'est l'idée philosophique que l'être humain est maître du monde et de sa destinée. Il est dit que cette idée a pris racine près du mont Baekdu qui symbolise l'esprit du peuple coréen. Le diagramme représente le mont Baeku.
Sam-Il
(33 mouvements)
C'est le rappel de la date historique du mouvement d'indépendance de la Corée qui commence à travers la pays le 1er mars 1919. Les 33 mouvements de la forme représentent les 33 patriotes à la tête du mouvement.
Yoo-Sin
(68 mouvements)
C'est le nom du général Kim Yoo Sin, un général commandant sous la dynastie de Silla. Les 68 mouvements de cette forme font référence aux deux derniers chiffres de l'année de l'unification de la Corée (668 av. J.-C.). La position de départ, celle d'une épée tirée de la droite plutôt que de la gauche, symbolise l'erreur de Yoo-Sin d'avoir suivi les ordres de son roi en combattant au côté des forces étrangères contre son peuple.
Choi-Yong
(46 mouvements)
C'est le nom du général Choi-Yong, premier ministre et commandant en chef des forces armées durant la dynastie Koryo, au 14e siècle. Choi Yong fut connu pour sa loyauté, son patriotisme et son humilité. Il fut exécuté par ses subordonnés sous la direction du général Yi Sung Gae qui devint le premier roi de la dynastie Yi.
Yon-Gae
 (49 mouvements)
C'est le nom du célèbre général de la dynastie Koguryo, Yon Gae Somoon. Les 49 mouvements font référence aux deux derniers chiffres de l'année où il força la dynastie des Tang à quitter la Corée après avoir détruit près de 300 000 des troupes (649 av. J.-C.)
Ul-Ji
(42 mouvements)
C'est le nom du général Ul Ji Moon Dok qui défend la Corée contre une invasion des forces Tang (environ 1 000 000 de soldats sous la direction de Yang Je, en 612 av. J.-C.). Le diagramme représente son nom de famille. Les 42 mouvements de cette forme font référence à l'âge du fondateur, le général Choi Hong Hi lorsqu'il créa cette forme.
Moon-Moo
(61 mouvements)
Cette forme honore le 30e roi de la dynastie de Silla. Son corps est enseveli près de Dae Wang Am (rocher du grand roi). Selon son testament, son corps est déposé en mer « où mon âme peut pour toujours défendre ma patrie contre les Japonais ». On dit que le Sok Gul Am (caveau de pierre) fut construit pour garder son tombeau. Le Sok Gul Am est un exemple de la fine culture sous la dynastie de Silla. Le nombre de mouvements symbolise les deux derniers chiffres de l'année où Moon Moo accéda au trône (661 av. J.-C.)
So-San
 (72 mouvements)
C'est le pseudonyme du grand moine Choi Hyong Ung (1520-1604, durant la dynastie Yi. Les 72 mouvements font référence à son âge lorsqu'il organisa un corps de moines-soldats avec l'aide de son élève Sa Myung Dang. Les moines-soldat aidèrent à repousser les pirates japonais qui envahirent presque toute la péninsule coréenne en 1592.
Se-Jong
 (24 mouvements)
C'est le nom du plus grand roi coréen, Se-Jong, inventeur de l'alphabet coréen en 1443 et météorologiste réputé. Le diagramme représente le roi. Les 24 mouvements font référence aux 24 lettres de l'alphabet coréen.
Tong-Il
 (56 mouvements)
C'est le symbole de la résolution d'unification de la Corée, divisée depuis 1945. Le diagramme veut représenter le signe d'une nation homogène.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site